De Venise à Menton

C’est l’heure de prendre le vaporetto pour gagner la Gare de Venezia Santa Lucia.

Un dernier regard sur la belle Sérénissime que je regrette déjà de quitter. Mais je reviendrai vite, encore et encore…

Image
Image
Image
Image
Image
Image

Ciao Venezia… mais avec classe…. cet après-midi je pars en Frecciarossa Business !

Image
Image
Image
Image

Vu du train, dernier regard sur la Lagune.

Image
Image
Image

Venise – Jour 4

Cet après-midi je quitte Venise à regret mais, ce matin, j’ai quand même eu le temps de faire une petite balade et d’aller faire un tour au Marché du Rialto.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Venise – Jour 3/4

Terminons cette journée par une balade à l’heure où le soleil se couche et nous amène vers une belle et douce soirée sur une agréable place vénitienne.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Venise – Jour 3/3

Pour essayer de trouver un peu de fraîcheur j’ai fait un tour à la plage, sur l’île du Lido. L’eau est délicieuse…

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Après cette pause très agréable et une délicieuse glace, repartons entre canaux et ruelles de Venise.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

A suivre…

Venise – Jour 3 – Expo

Sur l’île de San Giorgio Maggiore j’ai aussi visité l’exposition ‘La vetreria M.V.M. Cappellin e il giovane Carlo Scarpa 1925-1931″. 

L’exposition est consacrée à la verrerie MVM Cappellin & C., créée par Giacomo Cappellin en 1925 et montre son activité de la fin de 1926 au début de 1932, année au cours de laquelle elle a fermé pour faillite.

Au cours de ces années la production de la verrerie a été d’une exceptionnelle qualité. L’expo retrace pour la première fois l’histoire de la fabrication du verre, en soulignant son importance à Murano dans les années 20 et au début des années 30.

A partir de la fin de 1926, Giacomo Cappellin collabora avec le jeune architecte Carlo Scarpa.  Il se distingua, dans la conception des modèles, par l’utilisation de formes géométriques. 

C’est magnifique et très moderne.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image