Ardievas Riga !

Aujourd’hui, je quitte Riga en début d’après-midi, direction Stockholm pour de nouveau quelques jours avant de rentrer dans mon Sud.

Il fait beaucoup moins chaud ce matin. Il a fait un très gros orage hier soir et il a beaucoup plu une partie de la nuit. L’air est plus respirable mais il fait un peu couvert. Ce n’est pas très grave, j’en ai beaucoup profité.

J’ai vraiment beaucoup aimé mon séjour dans la capitale lettone et j’y reviendrai avec plaisir. Je vous conseille de la découvrir en prenant votre temps, sans courir. Vous ne serez pas déçu.

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

Fin d’après-midi à Riga

Après une petite sieste au frais je sors pour une promenade de fin d’après-midi, tout d’abord direction l’Opéra. 

L’Opéra et Ballet National de Lettonie (ONL) a été fondé en 1919. La compagnie occupe un majestueux bâtiment étatique de style néo-classique construit en 1863 à l’origine en tant que théâtre allemand de Riga.

Chaque année, la fin de la saison est marquée par le Festival d’Opéra de Riga, fondé en 1998 en tant que premier festival de cette taille et de cette l’ampleur en Europe de l’Est.

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

L’Opéra se trouve en bordure du canal Pilsetas qui traverse Riga et qui est entouré de jardins très agréables.

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

On trouve aussi, tout près, le Monument de la Liberté, mémorial érigé en l’honneur des soldats morts au combat durant la Guerre d’indépendance lettone (1918-1920).

Inauguré le 18 novembre 1935, ce monument est appelé affectueusement  » Milda » par les habitants de la ville. Considéré comme un symbole important de la liberté, de l’indépendance et de la souveraineté de la Lettonie, il est souvent le lieu central de manifestations publiques et de cérémonies officielles.

C’est également l’un des monuments les plus hauts d’Europe dans son genre avec une hauteur de 42 mètres.

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

Quand on arrive au Parc de l’Esplanade on trouve la cathédrale de la Nativité. C’est une cathédrale orthodoxe. Elle est vouée à la « Nativité du Seigneur ». 

La cathédrale a été érigée dans le style néo-byzantin, entre 1876 et 1883, alors que la Lettonie faisait partie de l’Empire russe.  Il s’agit de la seconde plus grande cathédrale orthodoxe dans les pays baltes. Je n’ai pas pu voir l’intérieur qui, paraît-il est très beau, je suis arrivée à l’heure de la fermeture (19h00).

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

En rentrant vers mon hôtel, après une pause en terrasse pour boire un verre, je suis allée voir de plus près la Maison du Chat Noir.

L’histoire raconte qu’à la fin du 19ème siècle, à la suite d’un scandale et après son exclusion de la grande Guilde , un marchand désireux de se venger ordonna d’installer deux chats noirs sur les toits, tournant le dos à la rue afin de présenter leurs derrières à la ville.

Cette histoire arriva devant la justice. Finalement, le propriétaire accepta de retourner ses chats en contrepartie de son retour dans la Guilde des marchands.

Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image

En bateau sur la Daugava

Ce matin comme il fait encore très, très chaud à Riga (31° au thermomètre), après ma petite balade vers le Château, je décide de me faire une promenade en bateau sur la Daugava (7 € pour une heure, non commentée) pour me rafraîchir.

Balade tranquille et très agréable qui permet de découvrir la ville vu du fleuve.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Balade matinale à Riga

Ma balade matinale a été consacrée au quartier autour du château de Riga.

Le château de Riga, situé au bord de la Daugava, est une forteresse qui fait office de résidence officielle et de lieu de travail du Président de la République lettone, depuis 1995.

Image
Image

Dans le quartier on trouve aussi l’église Notre Dame des Douleurs de Riga. C’est la première église catholique à avoir été construite à Riga, après la Réforme protestante.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Hebergeur d'image
Image
Image

A la Cathédrale de Riga

La cathédrale de Riga ou cathédrale du Dôme de Riga est la cathédrale protestante de Riga. Elle est construite à proximité de la Daugava, et est considérée comme la plus grande des églises médiévales des pays baltes. Elle est située dans la vieille ville, sur la place du Dôme. 

Elle a connu de multiples modifications au cours de son histoire. La première pierre a été posée le 25 juin 1211. La cathédrale dans son état actuel a été édifiée en 1215 après l’incendie ayant détruit le premier bâtiment.

Elle comprend un remarquable orgue de 6 768 tuyaux, construit en 1882/83 par Eberhard Friedrich Walcker. L’année de son inauguration il était alors considéré comme le plus grand instrument à tuyaux du monde (cent-vingt jeux) remplaçant celui datant du 16ème siècle. On y trouve aussi un très joli cloître.

De 1959 à 1962, sous le régime soviétique, le Dôme de Riga a été transformée en une salle de concert. L’autel a été démonté et des sièges ont été installés pour faire face à l’orgue.

Tous les jours, sauf le dimanche, à midi, on peut assister à un petit concert. Ce que j’ai fait. J’en ai capté quelques extraits en vidéo. Bach et Mendelssohn étaient au programme.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image