Journée Mondiale du Théâtre

Comme tous les ans, la Direction des Affaires Culturelles monégasque a fédéré la Commission nationale monégasque pour l’UNESCO et le Théâtre Princesse Grace pour célébrer la Journée Mondiale du Théâtre à Monaco.

Quatre compagnies de théâtre de la Principauté ont répondu à leur invitation, pour une soirée placée sous le signe des arts de la scène et de la promotion du dialogue et de la paix entre les peuples.

Initiée en 1961 par l’Institut International du Théâtre (I.T.I.), la Journée Mondiale du Théâtre est célébrée tous les ans par la communauté théâtrale au travers de nombreuses manifestations nationales et internationales.

Et, à cette occasion, ce fut une magnifique soirée au Théâtre Princesse Grace avec La Compagnie Florestan, Les Farfadets, L’Anthéâtre et le Studio de Monaco.

De Ionesco à Anouilh en passant par Léo Ferré, du rire aux larmes, de l’absurde à la poésie, tous ces comédiens ont encore démontré que le théâtre est pluriel et nécessaire…

Bravo à toutes et tous et vive le spectacle vivant !

Image
Image
Image
Image

Publicités

Printemps des Arts – Voyage surprise

Le printemps c’est le retour du Voyage surprise du Festival Printemps Des Arts Monte-Carlo.

Le temps d’une journée, on embarque dans un bus spécialement affrété et on part à la découverte un lieu insolite transformé pour l’occasion en lieu de concert. Le programme musical est tenu soigneusement secret, jusqu’au moment de notre arrivée… Seuls les artistes sont au courant.

Le programme est toujours un assemblage de musiques surprenantes… Pour une surprise, tout est permis ! Y compris les musiques les plus extravagantes…

Alors, aujourd’hui, tout d’abord direction Nice et l’Eglise du Vœu pour un magnifique concert de l’Ensemble italien de musique ancienne La Venexiana de Claudio Cavina dans, notamment, le Concerto delle Dame de Luzzaschi (compositeur italien de la fin de la Renaissance).

Image
Image
Image
Image

Puis ce fut un concert en l’église St-François, un endroit incroyable du 13ème siècle en restauration après avoir été, entre autres, une discothèque et un local poubelle et pour la première fois et exceptionnellement ouvert au public et magnifiquement mis en lumière.

Image
Image
Image
Image
Image

En première partie, « Pas de Cinq » (Scène à déambuler pour 5 acteurs), une oeuvre de Mauricio Kogel, compositeur contemporain.

Image
Image

Puis, ensuite, un concert très déroutant pour de nombreuses oreilles avec la création d’une oeuvre très contemporaine « Shadows II », interprétée par le Quatuor Tana (qui réserve une bonne part de ses interprétations à la création et aux œuvres contemporaines) en présence du compositeur, Yann Robin, que j’ai trouvé assez fascinante.

Image
Image
Image
Image
Image

Et la journée s’est terminée par un excellent cocktail dînatoire…

Une bien belle journée même si la visite du Président de la République de Chine au Prince Albert II de Monaco a beaucoup perturbée les transports dans la région (gares fermées, autoroute et Moyenne Corniche fermées, embouteillages,….).

Portes Ouvertes à l’Opéra

Les Journées Portes Ouvertes sont de retour à l’Opéra de Monte-Carlo et aujourd’hui j’ai assisté à une répétition du 3ème acte de la nouvelle production, Ariodante de Georg Friedrich Haendel.

L’occasion de découvrir les équipes et les artistes en plein travail lors de cette répétition « scène-orchestre » (répétition avec orchestre sans costume) avec le bonheur d’entendre Cecilia Bartoli, Sandrine Piau, Kathryn Lewek, Peter Kalman, Norman Reinhardt, Christophe Dumaux et Kristofer Lundin accompagnés par l’orchestre baroque Les Musiciens du Prince sous la direction de Gianluca Capuano.

Les fauves du Cirque

En ce moment, à Monaco, se déroule le 43ème Festival International du Cirque de Monte Carlo et, cet après-midi, je suis allée faire un tour à la ménagerie pour voir les lions et les tigres.

Cela me fait toujours un peu de peine de les voir dans cet environnement même s’ils n’ont pas l’air malheureux.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Lavilliers en concert

Super concert de Bernard Lavilliers ce soir à Monaco. Du rythme, de la joie, de l’émotion, de l’énergie, de l’humanité et une grande générosité dans les bis….

Que du bonheur !

La musique parfois a des accords majeurs…
De n´importe quel pays, de n´importe quelle couleur.
La musique est un cri qui vient de l´intérieur.…

Merci Bernard pour ces beaucoup plus que 5 minutes au Paradis !

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image