Dimanche au soleil

Ce matin, le soleil brille toujours mais il fait très, très frisquet. Cela ne m’empêche pas de faire une petite balade dans les alentours du domaine avant de rejoindre les copains dans le Parc pour chanter.

Ensuite ce sera l’apéro toujours dans le parc et le déjeuner avant d’aller reprendre le TGV en direction de Paris où je vais passer quelques jours.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Publicités

Week-end chantant

Je suis venue à Lyon car ce week-end j’y retrouve ma chorale parisienne, la Chorale Traversière. Nous participons à un festival de Chant Choral à Sainte-Foy Lès Lyon.

 

Sainte-Foy-lès-Lyon surplombe Lyon par l’ouest, juste au sud de la basilique Notre-Dame de Fourvière, au-dessus du confluent du Rhône et de la Saône.

Son cadre est agréable, très vert et très champêtre et à 15 minutes du centre ville de Lyon.

Nous sommes logés au Domaine Saint-Joseph, un magnifique endroit, grande bâtisse construite en 1926, en plein cœur de la verdure.

Propice à la tranquillité, ce lieu fut choisi pour accueillir les séminaristes de la région lyonnaise venus étudier la philosophie. Au fil des décennies, ce havre de paix accueille des groupes confessionnels (prêtres, religieux et laïcs), des retraites spirituelles, des rencontres, des mouvements d’Église, mais aussi des réunions syndicales, des formations professionnelles…

En 2005, le cardinal Barbarin décide d’ouvrir le Domaine à tous, pour offrir un service d’hôtellerie-restauration tout en conservant les groupes confessionnels.

Image

On y trouve aussi un amphithéâtre où aura lieu le concert que nous donnons ce soir.

Donc notre journée a été consacrée au chant avec des ateliers pour découvrir ensemble des chants nouveaux…

Image
Image

… et une soirée de concert. 

Image
Image

Vu au ciné cet après-midi

Après ma journée bien remplie j’ai  filé au cinéma en début de soirée ou j’ai vu

« Chamboultout »

d’Eric Lavaine

avec Alexandra Lamy, José Garcia, Michaël Youn, Anne Marivin, Medi Sadoun,…

L’histoire

Béatrice célèbre avec les siens la sortie de son livre, dans lequel elle raconte l’accident de son mari qui a bouleversé leur vie. Frédéric a perdu la vue et ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’il pense : c’est devenu un homme imprévisible et sans filtre bien que toujours aussi drôle et séduisant.

Mais ce livre, véritable hymne-à-la-vie, va déclencher un joyeux pugilat car même si Béatrice a changé les noms, chacun de ses proches cherche à retrouver son personnage. Le groupe d’amis et la famille tanguent… mais certaines tempêtes sont salutaires.

Mon avis

Une jolie comédie douce-amère avec beaucoup d’émotion. Un casting d’acteurs tous excellents et justes.

J’ai beaucoup aimé.

Au Parc de la Tête d’Or

Après un déjeuner lyonnais rien de mieux qu’un petit tour au Parc de la Tête d’Or pour digérer.

Le parc de la Tête d’Or à Lyon est l’un des plus grands parc urbain public de France.

Œuvre des frères Denis et Eugène Bühler, le parc a ouvert en 1857 et est contemporain du Central Park de New York, créé la même année. Le parc possède de nombreux bâtiments comme les Grandes Serres, le vélodrome, le chalet des gardes et le chalet, les serres de collection, le monument aux morts de l’île aux Cygne, la nouvelle roseraie et le jardin zoologique de Lyon. 

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image