Fin de Festival

De retour ce soir du Festival Fotovar de Draguignan après 3 journées très denses.

De la bonne humeur, des rencontres, les copains photographes et la surprise et la joie de me voir décerner, par les photographes exposants, le 1er Prix pour ma série de 3 photos du concours « Draguignan en photo ».

Heureuse je suis !

Mes 3 photos

Merci aux bénévoles organisateurs pour ces 3 jours de convivialité.

Quelques photos glanées ici ou là pendant le Festival.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Festival à Draguignan

Je suis donc à Draguignan pour les 3 jours du Festival FOTOVAR où, avec les photographes de PhotoMenton, nous exposons en collectif sur le thème « Nature Morte ».

Voilà notre panneau d’expo.

Image

Et la photo que j’expose sur ce thème..

Image

Soirée dracénoise

En ce jour de Fête d’Halloween, ce soir, je suis allée faire un tour à la Fête Foraine pour essayer de trouver quelques photos à faire… et manger des churros…

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Accrochage d’expo

J’ai quitté Avignon ce matin sous la pluie et je suis maintenant dans le Var, à Draguignan. 

Le temps est un peu gris et légèrement humide mais il fait toujours chaud. 

Je suis à Draguignan jusqu’à dimanche pour le Festival Fotovar où nous exposons en collectif avec les photographes de PhotoMenton. Et cet après-midi c’était l’accrochage.

Tout est en place mais vous n’en verrez pas plus,. Il faudra attendre demain.

Théâtre à Draguignan

Je suis donc à Draguignan pour une escapade, mais une escapade théâtrale. Quand on aime, on ne compte pas les kilomètres.

Et Waou ! Quelle belle soirée au Théâtre de l’Esplanade avec « Traviata, vous méritez un avenir meilleur » mis en scène par Benjamin Lazar (un de mes metteurs en scène préféré), d’après La Traviata, l’opéra de Giuseppe Verdi.

Un spectacle qui alterne entre jeu théâtral et pièces chantées avec des musiciens sur scène qui se promènent librement au milieu des acteurs.

Merveilleux chanteurs, comédiens, musiciens !

Je ne regrette pas d’avoir fait le voyage…

J’ai adoré.

En savoir plus 

La Traviata réenchantée par une relecture lumineuse et métaphorique de la célèbre Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils, qui refleurit plus tard en Violetta chez Verdi. La mise en scène de Benjamin Lazar raconte l’intrigue à travers une partition désacralisée, des extraits du livret et du roman, des archives aussi, le tout agencé avec grâce, sans fosse ni orchestre, mais avec des acteurs/chanteurs/musiciens.