Au Théâtre ce soir

Waou ! Quelle belle soirée riche en émotions !

Je suis épuisée mais heureuse du bonheur que ma troupe de Théâtre m’a donné ce soir, sur la scène de la Salle Saint-Exupéry de Menton.

Bravo et Merci à mes comédiennes, Agnès, Marie Anne, Maité, Sylvie, Annette.

Merci à François pour la mise en musique du spectacle, sans oublier Laurent, mon «Chef décorateur» unique et préféré.

Merci au public, amis ou inconnus, et à toute l’équipe de Menton Plus ainsi qu’à Andrée.

Merci à toutes et tous d’avoir fait de «Nos amies les Bêtes», une nouvelle magnifique aventure.

Je suis très fière de vous. Le public vous a beaucoup aimé et moi, je vous aime.

Je sais, cela fait un peu remise des prix tous ces mercis mais ils sont sincères… Il faut toujours dire aux gens qu’on aime qu’on les aime… 

A bientôt pour d’autres aventures théâtrales.

Merci à mon amie Cathy pour les premieres photos, d’autres suivront.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Publicités

Au Théâtre ce soir

Une bien belle et joyeuse soirée passée à la Salle Saint-Exupéry de Menton avec les premiers spectacles du 5ème Festival des Scénofolies de Menton Plus.

En première partie, place aux conteuses de l’Atelier Contes de ma copine Cécilia Cholet dont je fais partie. Nous avons présenté des contes d’ici et d’ailleurs très appréciés par les spectateurs.

Image

En deuxième partie , nous avons beaucoup ri aux facéties des élèves de l’Atelier Théâtre de ma copine Nicole Roynard dans « L’amour a (à) plus d’un titre ».

Un grand Bravo à eux tous.

Image

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Journée Mondiale du Théâtre

Comme tous les ans, la Direction des Affaires Culturelles monégasque a fédéré la Commission nationale monégasque pour l’UNESCO et le Théâtre Princesse Grace pour célébrer la Journée Mondiale du Théâtre à Monaco.

Quatre compagnies de théâtre de la Principauté ont répondu à leur invitation, pour une soirée placée sous le signe des arts de la scène et de la promotion du dialogue et de la paix entre les peuples.

Initiée en 1961 par l’Institut International du Théâtre (I.T.I.), la Journée Mondiale du Théâtre est célébrée tous les ans par la communauté théâtrale au travers de nombreuses manifestations nationales et internationales.

Et, à cette occasion, ce fut une magnifique soirée au Théâtre Princesse Grace avec La Compagnie Florestan, Les Farfadets, L’Anthéâtre et le Studio de Monaco.

De Ionesco à Anouilh en passant par Léo Ferré, du rire aux larmes, de l’absurde à la poésie, tous ces comédiens ont encore démontré que le théâtre est pluriel et nécessaire…

Bravo à toutes et tous et vive le spectacle vivant !

Image
Image
Image
Image

Sophia Aram

Je suis à Paris depuis mercredi et ce soir j’étais au Palais des Glaces pour le génial spectacle de Sophia Aram, « A nos amours ! ». Un spectacle extrêmement drôle et très engagé sur le féminisme.

Blanche neige a-t-elle de l’ambition ? Le prince charmant a-t-il bonne haleine ? Dieu est-il féministe ?

Sophia parle de contes de fées, de ses rêves d’enfance, de désir et de sexualité, mais aussi de politique, de religion… et bien sûr d’amour.

Un grand éclat de rire d’1h20.

Quel talent !

« Heptaméron » aux Bouffes du Nord

Ce soir j’étais au Théâtre des Bouffes du Nord pour la première de

Heptaméron, 

Récits de la chambre obscure

d’après L’Heptaméron de Marguerite de Navarre
et d’après les œuvres Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini

Mise en scène Benjamin Lazar
Direction musicale Geoffroy Jourdain

avec Fanny Blondeau, Geoffrey Carey, Malo de La Tullaye
et avec Les Cris de Paris

En savoir plus

Benjamin Lazar (un de mes metteurs en scène préférés), pour sa nouvelle création aux frontières du théâtre et de la musique, s’inspire d’un chef-d’œuvre de la Renaissance, L’Heptaméron, laissé inachevé en sa septième journée par Marguerite de Navarre, sœur de François Premier et grande femme de lettres.

Confiné par des pluies diluviennes, un groupe d’hommes et de femmes décide de se raconter chaque jour des histoires d’amour, terrifiantes ou émouvantes, mais toutes véritables.

Dans cette adaptation contemporaine, faite en complicité avec le chef Geoffroy Jourdain, les récits anciens s’enchevêtrent aux récits actuels, tissant des ponts inattendus entre les êtres, les langues, les pays et les siècles. L’invitation au voyage s’accomplit au son de ces poèmes chantés que sont les madrigaux baroques de Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini.

Les chanteurs des Cris de Paris et les comédiens du Théâtre de l’Incrédule usent de toutes les nuances de la voix parlée et de la voix chantée, pour nous faire plonger dans la chambre obscure et profonde de leur imagination.

Magnifique !

Crédit photo © Simon Gosselin

Et photo par moi

Image
Image
Image
Image