Les BaroQuiales à Sospel/3

Dernier spectacle de ma journée sospelloise d’hier au Festival Les BaroQuiales donné sur la Place de la Cathédrale St-Michel, « Didon et Énée », opéra de Purcell. L’orchestre baroque de La Chambre était dirigé par Jean-Sébastien Beauvais, mise en scène par Pascal Neyron et maître de chant et au clavecin, Chloé Sévère.

Cette création clôturait l' »Opera Atelier » des BaroQuiales où les stagiaires ont pu approfondir leurs connaissances du répertoire baroque et du travail de la scène.
La scénographie inventive, les musiciens, les talentueux jeunes solistes, le chœur en mouvement, les lumières, le décor somptueux de la Place St-Michel, tout était là pour une soirée magique.

Remarquable !

Un triomphe devant un public venu en nombre (c’était complet !) et salué par une standing ovation.

Bravo !

En répétition

Image
Image

Place au concert

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Publicités

Les BaroQuiales à Sospel/2

Deuxième spectacle de ma journée sospelloise d’hier au Festival Les BaroQuiales dans l’ancienne Chapelle des Pénitents Rouges avec le récital de Bharata Natyam par Sophia El Mehdy.

Le Bharata Natyam, danse sacrée du Sud de l’Inde, était fort apprécié par les Maharajahs.

Une merveille !

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Les BaroQuiales à Sospel/1

 

Premier spectacle de ma journée sospelloise au Festival Les BaroQuiales à la Chapelle Saint Croix, avec les marionnettes de Brigitte Revelli dans « Iagothello/Shakespeare et Kathakali ». 
Elles nous ont fait voyager entre l’inde et l’Angleterre, entre Shakespeare et le Kathakali, théâtre de l’Inde du Sud vieux de 400 ans.

Magique dans le beau décor baroque de la Chapelle Ste-Croix.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Vernissage à Menton

Ce soir, à la Galerie d’Art Contemporain du Palais de l’Europe de Menton, j’étais au vernissage de la très belle exposition du peintre catalan, Denis Ribas.

Sa particularité : Denis Ribas peint exclusivement à l’extérieur, sur site, sur des toiles de lin pur, de haute qualité, cloutées, tendues et enduites manuellement.

Une belle découverte !

A voir jusqu’au 1er Juin.

Image
Image
Image
Image

Théâtre à Draguignan

Je suis donc à Draguignan pour une escapade, mais une escapade théâtrale. Quand on aime, on ne compte pas les kilomètres.

Et Waou ! Quelle belle soirée au Théâtre de l’Esplanade avec « Traviata, vous méritez un avenir meilleur » mis en scène par Benjamin Lazar (un de mes metteurs en scène préféré), d’après La Traviata, l’opéra de Giuseppe Verdi.

Un spectacle qui alterne entre jeu théâtral et pièces chantées avec des musiciens sur scène qui se promènent librement au milieu des acteurs.

Merveilleux chanteurs, comédiens, musiciens !

Je ne regrette pas d’avoir fait le voyage…

J’ai adoré.

En savoir plus 

La Traviata réenchantée par une relecture lumineuse et métaphorique de la célèbre Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils, qui refleurit plus tard en Violetta chez Verdi. La mise en scène de Benjamin Lazar raconte l’intrigue à travers une partition désacralisée, des extraits du livret et du roman, des archives aussi, le tout agencé avec grâce, sans fosse ni orchestre, mais avec des acteurs/chanteurs/musiciens.