Vu au ciné cet après-midi

Après ma journée bien remplie j’ai  filé au cinéma en début de soirée ou j’ai vu

« Chamboultout »

d’Eric Lavaine

avec Alexandra Lamy, José Garcia, Michaël Youn, Anne Marivin, Medi Sadoun,…

L’histoire

Béatrice célèbre avec les siens la sortie de son livre, dans lequel elle raconte l’accident de son mari qui a bouleversé leur vie. Frédéric a perdu la vue et ne peut s’empêcher de dire tout ce qu’il pense : c’est devenu un homme imprévisible et sans filtre bien que toujours aussi drôle et séduisant.

Mais ce livre, véritable hymne-à-la-vie, va déclencher un joyeux pugilat car même si Béatrice a changé les noms, chacun de ses proches cherche à retrouver son personnage. Le groupe d’amis et la famille tanguent… mais certaines tempêtes sont salutaires.

Mon avis

Une jolie comédie douce-amère avec beaucoup d’émotion. Un casting d’acteurs tous excellents et justes.

J’ai beaucoup aimé.

Au Parc de la Tête d’Or

Après un déjeuner lyonnais rien de mieux qu’un petit tour au Parc de la Tête d’Or pour digérer.

Le parc de la Tête d’Or à Lyon est l’un des plus grands parc urbain public de France.

Œuvre des frères Denis et Eugène Bühler, le parc a ouvert en 1857 et est contemporain du Central Park de New York, créé la même année. Le parc possède de nombreux bâtiments comme les Grandes Serres, le vélodrome, le chalet des gardes et le chalet, les serres de collection, le monument aux morts de l’île aux Cygne, la nouvelle roseraie et le jardin zoologique de Lyon. 

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Déjeuner lyonnais

Après ma balade du matin rendez-vous pour retrouver des copains pour un déjeuner lyonnais à la Brasserie Georges.

La brasserie a été bâtie en 1836, par Georges Hoffherr, un brasseur émigré d’Alsace. L’emplacement de la brasserie, sur un terrain gagné sur les marécages du confluent de la Saône et du Rhône, fut choisi car il correspondait à l’étape des diligences sur l’axe Paris–Lyon–Saint-Étienne–Marseille.

Dès la création de la Brasserie Georges, le succès est au rendez-vous et bientôt Lamartine trouve sa table. Pour l’anecdote, il est toujours redevable de 40 francs dans le livre de comptes de 1857 !

D’autres célébrités firent étape telles que Paul Verlaine, Jules Verne, Utrillo, Jongkind, les frères Lumière, Edouard Herriot, Mistinguett, Léon Blum, Emile Zola, Rodin… Des plaques commémoratives sont apposées sur les banquettes afin d’immortaliser le passage de ces célébrités.

Image
Image
Image
Image

Sur les quais du Rhône/2

Sur 5 km, les Berges du Rhône relient le Parc de la Tête d’or au Parc de Gerland en une succession d’aménagements aux ambiances tantôt naturelles, tantôt minérales ou urbaines…

Elles sont devenues un vrai lieu de vie et de détente dont les Lyonnais sont friands.

Le soir venu, sur les Berges, on vient boire un verre en terrasse à la belle saison, ou faire la fête sur les péniches.

Et puis, sur le Rhône, on y trouve aussi des cygnes en grande quantité, même un très beau cygne noir.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image