« Heptaméron » aux Bouffes du Nord

Ce soir j’étais au Théâtre des Bouffes du Nord pour la première de

Heptaméron, 

Récits de la chambre obscure

d’après L’Heptaméron de Marguerite de Navarre
et d’après les œuvres Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini

Mise en scène Benjamin Lazar
Direction musicale Geoffroy Jourdain

avec Fanny Blondeau, Geoffrey Carey, Malo de La Tullaye
et avec Les Cris de Paris

En savoir plus

Benjamin Lazar (un de mes metteurs en scène préférés), pour sa nouvelle création aux frontières du théâtre et de la musique, s’inspire d’un chef-d’œuvre de la Renaissance, L’Heptaméron, laissé inachevé en sa septième journée par Marguerite de Navarre, sœur de François Premier et grande femme de lettres.

Confiné par des pluies diluviennes, un groupe d’hommes et de femmes décide de se raconter chaque jour des histoires d’amour, terrifiantes ou émouvantes, mais toutes véritables.

Dans cette adaptation contemporaine, faite en complicité avec le chef Geoffroy Jourdain, les récits anciens s’enchevêtrent aux récits actuels, tissant des ponts inattendus entre les êtres, les langues, les pays et les siècles. L’invitation au voyage s’accomplit au son de ces poèmes chantés que sont les madrigaux baroques de Claudio Monteverdi, Luca Marenzio, Benedetto Pallavicino, Carlo Gesualdo, Michelangelo Rossi et Biagio Marini.

Les chanteurs des Cris de Paris et les comédiens du Théâtre de l’Incrédule usent de toutes les nuances de la voix parlée et de la voix chantée, pour nous faire plonger dans la chambre obscure et profonde de leur imagination.

Magnifique !

Crédit photo © Simon Gosselin

Et photo par moi

Image
Image
Image
Image

Vu au ciné cet après-midi

Cet après-midi j’étais au ciné où j’ai vu

« À cause des filles ?… »

de Pascal Thomas

avec José Garcia, Rossy de Palma, François Morel, Marie-Josée Croze, Audrey Fleurot,…

L’histoire

À l’occasion d’une noce d’où le mari s’est enfui, à peine la cérémonie terminée, chacun, en guise d’épithalame – ce chant composé à l’occasion d’un mariage – va s’employer à remonter le moral de la mariée. Tous ont leur mot à dire sur l’inconstance, les surprises de la vie conjugale, les péripéties inattendues et les amours malheureuses.

Mon avis

Une comédie chorale qui offre de belles saynètes servies par un beau casting.

Léger et plein d’esprit. Inégal mais agréable !