Fin de week-end au Sud

Me voilà sur le départ, je quitte le Sud avec toujours autant de regret. Le soleil brille toujours et je n’ai pas envie de revoir la pluie parisienne.

Image
Image
Image

Mais, avant de rentrer à Paris, je m’arrête à Lyon pour la nuit et la journée de demain (pour une réunion ! ).

De l'Est au Sud-Est

Me voilà de retour dans mon Sud après 2 mois sans y avoir posé les roues de ma valise. J’étais en manque.

Je suis arrivée hier soir après un rapide passage par Paris et mon bureau. Et j’ai l’impression d’avoir fait des milliers de kilomètres.

Ici le soleil brille, il fait chaud, on déjeune et on dîne en terrasse, on se balade en tongs et en short, et on va à la plage pour se baigner. Bref un autre pays.

Et pour en profiter, j’y suis restée toute la journée, à la plage, après quand même un petit passage par le marché pour y trouver de quoi faire mon pique-nique.

Quelques photos prises cet après-midi … sans commentaire !





Balade à Metz

Hier, encore une journée de boulot mais, cette fois-çi, à Metz. Le temps n’est pas très lumineux mais douceur et surtout pas de pluie.

Mais, après le boulot, j’ai profité de ce que je ne repartais qu’aujourd’hui pour faire une balade en ville où je n’étais pas venue depuis au moins 20 ans.

La lumière n’est pas terrible pour les photos et la nuit ne tarde pas à tomber mais la ville est belle.

Voilà quelques photos en vrac.

Le Château d’eau, qui alimentait les machines à vapeur et qui attend une nouvelle vocation (il est à vendre !). 


La Gare de Metz, de style néo-roman, a été voulue comme une cathédrale et un Palais Impérial par l’empereur allemand Guillaume II et a été édifiée entre 1905 et 1908. 



La Poste, construite entre 1908 et 1911 par Kröger, le même architecte qui a construit la gare. 

Elle est un parfait exemple de la « germanisation » de Metz par l’architecture imposée par Guillaume II.  Elle est de style néo-roman et en grès rose.


La Porte Serpenoise a marqué la limite sud de la ville, du IIIe siècle (construction du rempart romain) au début du XXe siècle (destruction des remparts). A l’époque romaine, elle ouvrait sur la route menant à Scarpone (aujourd’hui Dieulouard près de Nancy)Scarpone, par déformation, a donné Serpenoise. Lors de la destruction des remparts, elle a été remaniée pour devenir un arc triomphal, couronné de quatre échauguettes prélevées sur les remparts.

La Cathédrale Saint-Etienne construite de 1220 à 1520 avec 6 modifications ultérieures. La nef a une longueur de 123 mètres et une hauteur impressionnante, près de 42 mètres. C’est la cathédrale possède la plus grande surface de vitraux (6500 m2)ce qui explique son surnom : « Lanterne de Dieu ».


La Place Mondon et sa fontaine est l’ancienne place impériale construite au début du siècle.

Rues piétonnes.





Il me faudra revenir pour voir cette jolie ville sous le soleil, faire une balade sur la Moselle et prendre un verre en terrasse sur le Port de Plaisance (et oui ! il y a un Port de Plaisance en Lorraine !!).

De Champagne en Lorraine

Arrivée à Reims sous le soleil mais journée de boulot alors je n’ai pas pu en profiter.

J’ai quitté Reims, hier soir, en TER pour aller prendre le TGV en gare de Champagne-Ardenne TGV.  

091ab3aadf03c609d916b29866cd9d93.jpg

Et en l’attendant, j’ai, bien sûr, pris quelques photos du superbe coucher de soleil sur la campagne champennoise.

5cf624ff326802615554e8e991b90fef.jpg

Ensuite, TGV en direction de la nouvelle gare de Lorraine TGV (que je ne connais pas encore !) d’où je dois rejoindre Metz. Le trajet est court, juste 38 minutes.

En arrivant, je découvre une gare très moderne à l’extérieur mais l’intérieur me paraît très chaleureux, surtout avec la nuit.

En effet, on découvre en arrivant de magnifiques lustres, fabriqués par la Cristallerie Royale de Saint-Louis (propriété de la maison Hermès depuis 1999).

dc89bd9a458f41c670767a600e3c45f2.jpg
fec214a26c4cf97f19b2b89a13dbb010.jpg

J’ai eu tout le temps de les admirer en attendant la Navette Bus qui m’emmenait à Metz, où j’ai fini par arriver peu avant 21h00.

Cap à l’Est

Ce matin, je reprends ma valise à roulettes pour un périple ferroviaire à travers la France, de l’Est au Sud. Mais ce n’est pas encore le « beaucoup mieux » dont je vous parlais dans l’article précédent (c’est pour bientôt quand même !).

Je vais passer la journée à Reims (boulot, boulot). Là, c’est la gare, photographiée lors d’une précédente visite. 

Et ce soir je file à Metz. Si j’arrive à me connecter, je vous retrouverais de là-bas. Sinon … de mon Sud où je vais passer un week-end légèrement prolongé.